La Croix Valmer, Une Qualité de Vie
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Histoire

Villas du bord de mer
La Croix Valmer abonde en trésors chargés d’histoire bien à l’abri dans ses remarquables paysages qui allient terre et mer. La Méditerranée festonne notre commune et ce sont des kilomètres de littoral que l’on peut explorer au cours de magnifiques promenades à pied, à V.T.T. ou pourquoi pas à la nage ou en plongée.
Nombreuses et toujours différentes, chaque plage a son identité et son histoire : le Débarquement et Gigaro nous rappellent les opérations militaires du 15 août 1944, d’autres sont plus timides, plus discrètes, plus près de la nature comme Sylvabelle, Le Vergeron, Les Brouis, La Briande… Pour profiter de cet environnement exceptionnel, de ses richesses architecturales, il faut, de la plage du Débarquement jusqu’à Gigaro, prendre le sentier des douaniers qui permet de découvrir les belles villas atypiques du siècle dernier qui font partie du patrimoine du village.
En effet, La Croix Valmer, née en 1934 de son détachement de la commune de Gassin, a pris son essor à partir de l’exploitation viticole importante du Domaine de La Croix fondé en 1892 par une société d’actionnaires Lyonnais. C’est sur les terres du Domaine qui dominent la Méditerranée, qu’au début du XXème siècle s’est développée dans ce site abrité au milieu des pins, « la station hivernale ». Le village prendra corps autour de la gare et de la petite place et portera successivement les noms de La Croix, puis La Croix de Cavalaire, La Croix des Mimosas et enfin La Croix Valmer. En 1906, La Croix était alors un ensemble composé de belles villas et d’hôtels de prestige bordés de terres viticoles. On y trouvait aussi le « sanatorium des Missions Africaines » et le « centre de cure atmosphérique » de Sylvabelle.
Les constructions les plus intéressantes datent de la fin du XIXème et du début du XXème. Elles se situent à proximité du village et le long du littoral où quelques villas remarquables jalonnent le bord de mer et donnent ce cachet si particulier à notre commune.

Pausa Belle
Édifiée en sentinelle face aux îles, cossue et discrète, la Villa du Docteur Tedenat a gardé tout son charme et son caractère.

Serena
Dans la pure tradition architecturale du début du XXème siècle, cette villa bénéficie d’une vue à 180° sur la Méditerranée. Redessinée il y a peu, elle conserve ses attraits d’origine : rochers, eucalyptus géants…

Les Rochers
Authentique, superbe et excessivement discrète, cette propriété appartenait, à l’origine, au fondateur du domaine, M. de Vrégille. « Les Rochers » voient tout mais on ne les voit
pas !

La Bouillabaisse
C’est l’ancien restaurant que tenait Mme Salvator et où les touristes de l’époque allaient déguster sa célèbre bouillabaisse fraîchement pêchée par son mari. Aujourd’hui, après de
nombreuses transformations, la terrasse ombragée a cédé la place à la maison familiale de Vitry mais la petite plage séduit toujours.

Vergeron
Cet ancien relais de douane annexe de la caserne de Pardigon, blotti au fond d’une crique sauvage a, au cours des années, été transformé en villa d’agrément.

Villa Louise
Cette remarquable villa, propriété de la famille Rouyer-Warnier, commerçants-drapiers de Reims, fut donnée aux Hospices Civils de Lyon pour en faire un aérium destiné à accueillir les enfants des villes et devint par la suite une colonie de vacances.

Sylvabelle
L’imposant bâtiment construit au début du siècle fut un hôtel de 1906 à 1914 avant de devenir un établissement semi-médical. On venait faire des « cures d’air » dans ce lieu baptisé Solarium. La guerre de 14-18 verra l’arrêt des activités hôtelières. En 1923, la propriété fut vendue au Comité Commun de l’Hygiène et de l’Enfance de Lyon et devient un Sanatorium. Depuis 1969, elle abrite un Institut Médico-Éducatif.

Villa Couadan
Ou Pension de famille « Les Heures Claires » interpelle toujours. Dotée d’une vue exceptionnelle, elle surplombe la plage de Sylvabelle et aurait été construite avant 1914 pour Sarah Bernard. Cette séduisante villa ornée de ses créneaux continue de charmer les passants et les baigneurs.

La Karaya
Construite dans les années 30 au ras de la plage, elle a affronté quelques tempêtes mais ses arcades blanches sont toujours là.

Le Château Nenot du Cap des Myrtes
Conçue au début du XXème siècle par le célèbre architecte Henri Nenot, cette somptueuse propriété se compose de trois maisons gardiennes de la crique d’Héraclée. Lovées au-dessus de la plage, elles gardent l’esprit des lieux avec une vue sur les îles, les collines et une végétation à l’image de la côte : pins, oliviers, lauriers, palmiers, eucalyptus, myrtes...

Ces légendaires villas font partie des « trésors » que vous pourrez découvrir dans l’exposition « La Croix Valmer, mémoires de rivages et de mer » à la Villa Turquoise.
 

Meteo La Croix-Valmer
Agenda événementiel
Evénements à venir
Course de paddle
17/08/2017
En savoir +
PĂ©tanque
17/08/2017
En savoir +

labels-certifications

partenaires