Ă€ la Une
----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Agenda 21 Local

L’Agenda 21, élaboré avec les Croisiens, est un plan d’actions en faveur d’un développement durable, au service du bien-être des citoyens.

 Renouvellement de la reconnaissance Agenda 21 Local France
Reconnu officiellement en 2011 par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, la municipalité ajuste depuis 2014 le programme d’actions pour rester en cohérence avec ses moyens. La transition environnementale, sociale et économique s’exerce à La Croix Valmer en impliquant des acteurs pertinents : l’A.R.P.E., les citoyens et les associations, réunis dans une commission extra-municipale constituée en 2017. Cette dernière fournit un rapport annuel sur les actions réalisées et celles à venir.
Aussi la municipalité a voté, lors du Conseil municipal du 4 septembre 2017, 8 enjeux et 10 thèmes qui seront traités prioritairement en 2018.

 8 enjeux prioritaires
1. Préserver le cadre de vie et les espaces naturels
2. Encourager l’installation d’entreprises créatrices d’emplois et accompagner les demandes d’emploi
3. Soutenir le commerce
4. Développer les circuits courts et systèmes d’alimentation locaux
5. Préserver la biodiversité et les espaces naturels terrestres, sensibiliser les habitants et touristes, pour atténuer l’impact du changement climatique
6. Encourager le tri des déchets et en diminuer la production
7. Développer le transport collectif et intercommunal
8. Développer localement les énergies renouvelables et encourager l’économie d’énergie

 Pour 10 thèmes
1. Urbanisme, habitat, logement, paysages
2. Déplacements, transports, infrastructures
3. Déchets, eau, énergie, pollution, air
4. Espaces naturels, biodiversité et risques
5. Agriculture et gestion de la forêt
6. Économie locale et emploi
7. Insertion, intégration, solidarité
8. Lien social, citoyenneté, culture, sports et loisirs
9. Santé, éducation, jeunesse
10. Exemplarité de la commune

 Une nouvelle méthode de recyclage à la cantine
Depuis septembre 2017, le restaurant scolaire dispose d'un déshydrateur de déchets alimentaires. "Nous avons mis hier les déchets du restaurant et aujourd'hui nous récupérons la matière sèche" explique Annie Doiteau, responsable des affaires scolaires. "La machine en question est un recycleur de déchets alimentaires, capable de transformer 1 tonne de restes en 100 kilos de déchets secs et inodores" explique la société Geb Solutions à l'origine de la commercialisation du produit. "Elle sépare l'eau de la matière sèche par un conduit créé à cet effet et l'utilisateur récupère la matière sèche qui tombe dans un récipient."

Antérieurement, l'intercommunalité ramassait ces déchets pour un coût annuel revenant à la commune de 14 000 € baissé de moitié avec ce nouveau procédé. Se soustrait aussi de moitié la taxe de ramassage d'ordures ménagères. Avec cette machine, moins de sacs poubelle sont utilisés avec moins de manipulation de portage parfois lourde pour le personnel. La conséquence est donc économique et de confort.

Les enfants sont de la partie. Ils trient auprès de la machine les restes de midi : emballages d'un côté, papier de l'autre et organique dans le nouvel appareil. Ils se rendent compte des quantités gaspillées mais, comme Romy 7 ans qui attend son tour pour trier son assiette, ils sont contents "de voir que cela va resservir". En effet, les aliments ainsi secs deviennent dès le lendemain du compost. Annie Doiteau, responsable des affaires scolaires explique que "l'engrais récolté est utilisé par le service communal des espaces verts."

Un bilan carbone allégé et 50% de déchets en moins pour le restaurant, on peut parler d'une belle réussite. "Et les atouts sont encore nombreux" ajoute Annie : "même si nos enfants mangent très bien et de tout, on a mis en place, depuis la présence du déshydrateur, la pesée des déchets par catégorie, entrée, plat, dessert. On a ainsi adapté nos commandes et lafabrication. Les types de produits ont été repensés et curieusement pas avec les légumes mais plutôt sur la viande, les entrées et les plats en sauce." On a bien compris l'intention du service : lutter contre le gaspillage alimentaire qui rappelle l'une des fiches-action de l'Agenda 21 communal. Prochaine étape, la réutilisation de l'eau pour l'arrosage ?

Retour Newsletter n°34 - Décembre 2017

Meteo La Croix-Valmer
Agenda événementiel
Evénements à venir
Café-conférence
12/12/2017
En savoir +
Repas de Noël de l'A.C.T.A.
12/12/2017
En savoir +

labels-certifications

partenaires